Marie Ière Tudor

(Greenwich 1516 - Londres 1558)
Reine d'Angleterre et d'Irlande (1553-1558)

Fille de Henri VIII et de Catherine d'Aragon, elle-même fille de Ferdinand d'Aragon. Elle succède à Jane Grey, dont elle usurpe le trône. Cette dernière ne gouverna que neuf jours et fut executée quelques mois après.

Marie, catholique fervente, fut surnommée la "Sanglante" à la suite de la persécution des protestants dans son royaume. Thomas Cranmer, archevèque de Canterburry du temps d'Henri VIII, tombe avec 300 autres dignitaires. Elle annule toutes les réformes protestantes de son frère, Edouard VI.

Elle est mariée en 1554 à Philippe II, autre farouche catholique. Ils sont cousins. Ferdinand est pour elle, le grand-père, pour lui l'arrière grand-père. Le peuple, qui n'admet pas ce roi espagnol, se soulève. Elle ne donne pas d'héritier mâle à Philippe. Celui-ci ne réside que quelques jours en Angleterre. Il pousse Marie à la guerre contre la France. L'aventure se termine mal pour l'Angleterre qui y perd sa dernière ville sur le continent: Calais. Philippe délaisse rapidement la reine.

Les dissenssions dans le royaume sont vives. Mais Marie résiste jusqu'à sa mort naturelle. Elisabeth, sa soeur, lui succède.


Retour la page des souverains
Retour la page de l'Angleterre
Retour au sommaire principal

FD