Thomas More

Londres 1478 - Londres 1535

Philosophe Anglais

Membre du mouvement humaniste.

   Né d'un père avocat. Il étudie ŕ l'université d'Oxford puis le droit ŕ Lincoln's Inn. On le décrit comme un étudiant doué d'une énergie débordante et joyeuse. Il discourt en grec et en latin avec une grande aisance. Ses cours de droit sont très appreciés. Très influencé par Pic de la Mirandole, dont il écrit une vie.

   Il rencontre Érasme en 1499. Celui-ci en a fait un portrait dythirambique. Après de graves hésitations, il chosit la vie politique ŕ celle de moine ou de prêtre. Entre au parlement en 1504. Premier mariage en 1505. Sa résistance aux levés de fond de Henri VII lui vaut son inimitié. Fait sous-sheriff de Londres. Se remarie en 1511 après le décès de sa première femme.

   Sa première grande oeuvre est Utopia (1516) qu'il écrit pendant une mission diplomatique dans les Flandres. En 1518, il est officiellement au service de Henri VIII. Devient chancelier à la place de Wolsey. Combat le protestantisme. Mais il perd l'amitié du roi à cause de ses prises de position pro-papiste. Abandonne la chancellerie en 1532 pour désaccord de fond sur la question religieuse avec Henri VIII. De fait il n'accepte l'idée d'une séparation de l'église anglaise avec Rome.

   Son refus de prêter serment du changement de constitution (1534) qui fait du roi le chef de l'église anglaise le conduit en prison. Son incarcération ne ralentit pas son activité intellectuelle, au contraire. Il signe traité sur traité (Traity concerning Passion, Dialog of Confort against Tribulation). Puis il est accusé d'hérésie au nom de cette mème constitution. Malgré une défense énergique, il est reconnu coupable et est décapité à la tour de Londres (1535).


FD
sommaire des arts et lettres
sommaire de l'Angleterre
sommaire du XVIème siècle